Peinture blanche, une valeur sûre

Est-ce que le blanc fait partie d’une des couleurs ? Voilà qui fait le débat depuis les lustres. Un débat dans lequel nous ne prêtons pas particulièrement attention. Car après tout, en déco, le blanc, on l’adore à profusion. Attention toutefois, cette couleur neutre doit malgré tout être usité avec totale précaution. Contrairement aux idées reçues, on ne fait pas n’importe quoi avec le blanc. Voyons ensemble.

Évitez de marier le blanc avec lui-même

Peinture blanche, une valeur sûre

Tout le monde aime le blanc allant du sol jusqu’au plafond. Avec le blanc, nul n’a besoin de casser la tête, car on peut l’assortir avec tout. En effet, le blanc a tous les avantages. Étant donné que celui-ci est à la fois neutre et frais, il apporte plus de clarté et de luminosité et transmet également une impression d’espace tout en étant élégante. Trop beau pour être vrai, n’est-ce pas ?

Pour reproduire le blanc, théoriquement, une peinture ne contient pas de pigment. Voilà pourquoi, une peinture blanche ne ressemble à aucune autre. Pour éviter alors les mauvaises surprises, vous ne devez pas appliquer un blanc de deux marques différentes dans une même pièce. C’est ainsi que la déco 100 % white est déconseillée. Jamais vous ne parviendrez à avoir la même nuance de blanc sur vos murs que sur vos carrelages. Vous obtiendrez au final soit un résultat clinique et angoissant, soit le blanc conférera un aspect « blanc sale ».

Par ailleurs, si vous songez peindre une pièce entière tout en blanc, préférez plutôt à l’assortir avec des meubles en bois brut ou des meubles blancs. Sachez que le bois réchauffe parfaitement le blanc. Autre option : jouez sur les différences de matière en optant pour de la peinture mate et des meubles laqués.

Ça y est, vous l’aurez tout compris. À vous de jouer sur la carte d’accessoires blancs si vous le souhaitez. Il vous est tout à fait possible de marier le blanc avec le bleu vif, le rouge ou pourquoi pas le jaune éclatant ? Le blanc peut les attendrir.